Comatec affiche son engagement

Dans: Root

Le fabricant de vaisselle pour la restauration et le snacking met en avant ses actions pour limiter son impact environnemental.

Écoconception, fabrication majoritairement française et engagement social : tels sont les trois piliers de la démarche responsable que Comatec, le fabricant de vaisselle pour les professionnels de la restauration et du snacking, veut mettre en avant. Ainsi s’est-il doté d’un nouveau logo (ci-dessous) pour illustrer cet engagement. L’entreprise basée à Carcassonne détaille les évolutions de ses références, amorcées dès les années 2008-2010 – « bien avant l’engouement actuel », souligne Tatiana Rumeau, sa directrice générale –, pour limiter leur impact environnemental, avec « Bio Line, la gamme biodégradable, et Alternativ Eco, la gamme recyclée et recyclable ». « Nous avions essayé par ailleurs d’utiliser des algues, des copeaux de bois, ou encore de l’acide polylactique (PLA), rappelle la dirigeante. Mais cela s’était avéré ou compliqué à grande échelle, ou pas esthétique, ou cher et fragile. »

Bois, carton, canne, bambou...

Aujourd’hui, Comatec utilise du bois « issu de forêts gérées durablement et certifié PEFC » pour son offre en peuplier français, du carton, de la fibre de canne à sucre, du bambou et du verre. « Nous avons aussi réduit les quantités de plastique utilisées, par exemple en intégrant 20% de talc alimentaire à nos produits en polypropylène, qui sont fabriqués en France, lavables et réutilisables, complète Tatiana Rumeau. Nous reprenons également le PLA, pour lequel la demande a fortement augmenté depuis septembre dernier, malgré les incertitudes sur sa traçabilité et l’absence de filière de recyclage en France. »

Savoir-faire

En outre, l’entreprise, qui travaille avec trois sites d’injection, « en sous-traitance exclusive », et deux de thermoformage, s’attache à produire au maximum en France, « à hauteur de quelque 90% », précise encore Tatiana Rumeau. « Parce que nous disposons d’un savoir-faire inégalable, et pour des raisons de contrôle rigoureux de la qualité, de réactivité, de traçabilité et de limitation des émissions de CO2. » Créé en 1994 et basé à Carcassonne (Aude), Comatec réalise un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros, dont 40% à l’export, dans 70 pays, et emploie 27 salariés. L’entreprise est une filiale du britannique Bunzl depuis décembre 2015.

Comments

Laissez un commentaire

HAUT